Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale) remporte la deuxième étape en solitaire devant Francesco GAVAZZI (Androni-Sidermec-Bottecchia) et Eduard PRADES REVERTER (Caja Rural-Seguros RGA). Au classement général, Elie GESBERT (Fortuneo-Oscaro) conserve son maillot jaune de leader devant Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale) et Francesco GAVAZZI (Androni-Sidermec-Bottecchia).

Contrairement à la veille, c’est sous un beau soleil que 140 coureurs prennent le départ de la deuxième étape du Tour du Limousin qui relie Fursac au Maupuy. Une chute a émaillé la fin d’étape hier et des abandons et des non partants sont à déplorer. Lors des premiers hectomètres, les premières attaques fusent et le début d’étape est très rapide. Le peloton s’étire fortement et six coureurs prennent les devants. Ce groupe de tête se compose de Angel MADRAZO RUIZ (Delko Marseille-Provence KTM), Bryan COQUARD (Direct Energie), Oscar RIESEBEEK (Roompot-Nederlandse Loterij), Fabien CANAL (Armée de Terre), Fabien DOUBEY (Wanty-Groupe Gobert) et Aitor GONZALEZ (Euskadi Basque Country-Murias). L’écart monte rapidement à une quarantaine de secondes à 173km de l’arrivée. Jérémy CABOT (Roubaix-Lille Métropole) décide à son tour de sortir du peloton pour revenir à l’avant. Le coureur Français est désormais en contre à une cinquantaine de seconde des hommes de tête.

Le peloton se résignie, lève le pied et laisse partir les échappés. Cette configuration de course va profiter à Jérémy CABOT (Roubaix-Lille Métropole) qui fait la jonction avec le groupe de tête à la borne kilométrique 17. L’écart ne cesse de croitre jusqu’à atteindre 3 minutes 20 secondes. Derrière, c’est l’équipe Fortuneo-Oscaro, du leader Elie GESBERT, qui a pris les commandes du peloton et assure un tempo modéré. Les deux premières heures de course sont courues à une allure modérée, 40,1km/h de moyenne et le peloton ne s’affole pas. Pour info, le vent n’est pas très présent sur cette étape aujourd’hui et la montée devrait être décisive dans l’obtention de la victoire d’étape.

L’écart commence à se réduire et à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, l’équipe AG2R prend les commandes en tête du peloton et accélère fortement. La durée de vie de l’échappée atteint son terme et dans la première montée du Maupuy, le regroupement est effectif. De plus, certains sont déjà en difficulté dans cette première ascension. A la faveur de la descente, un groupe de sept coureurs se forment à l’avant. François BIDARD, Cyril GAUTIER (AG2R La Mondiale), Romain SEIGLE (FDJ), Jon IRISARRI RINCON (Caja Rural-Seguros RGA), Nicolas EDET (Cofidis), Romain SICARD (Direct Energie) et Thomas DEGAND (Wanty-Groupe Gobert) comptent une vingtaine de secondes d’avance.

A une trentaine de kilomètres du terme, l’étape se durcit et seulement une cinquantaine de coureurs sont dans le peloton. Ce dernier est en file indienne derrière le groupe de tête et l’écart oscille autour des trente secondes. La course va se jouer dans la dernière montée de la côte du Maupuy (3km à 6,5%). Cependant, le peloton continue de faire le forcing et fait son retour avant l’ascension finale.

Les hommes forts vont faire la différence et le peloton est en train d’exploser avec une montée exigeante. Le maillot jaune Elie GESBERT se défend comme un lion et porte une attaque dans le dernier kilomètre. Toutefois, Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale) est toujours aux avant-postes et attend son heure. Le coureur Français est irrésistible dans les derniers hectomètres. Il déboule seul en tête et franchit la ligne avec une belle avance sur un duo composé de Francesco GAVAZZI (Androni-Sidermec-Bottecchia) et Eduard PRADES REVERTER (Caja Rural-Seguros RGA). Au classement général, Elie GESBERT (Fortuneo-Oscaro) conserve son maillot de leader devant Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale) et Francesco GAVAZZI (Androni-Sidermec-Bottecchia).

Matthieu Landreau

 

Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale)

"Fortuneo a roulé, ils se sont retrouvés piégés par la suite et Gesbert n'avait plus de coéquipiers donc j'ai tenté ma chance. On avait dans l'idée de faire mal, on a réussi, j'ai gagné, j'en suis content."

Propos recueillis par Claire Sicard

Partenaire principal du Tour du Limousin

REGIONNOUVELLEAQUITAINE

Nous suivre sur Twitter

Nous suivre sur Facebook