Cyril GAUTIER (AG2R La Mondiale) remporte la troisième étape en costaud. Il devance Thomas DEGAND (Wanty-Groupe Gobert) et Nicolas EDET (Cofidis). Elie GESBERT (Fortuneo-Oscaro) conserve le maillot jaune de leader devant Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale) et Francesco GAVAZZI (Androni-Sidermec-Bottecchia).

C’est sous un beau soleil et une température clémente que s'élancent les 131 rescapés du Tour du Limousin pour cette troisième étape exclusivement Corrézienne. Un non-partant est à recenser ce matin. Lors des premiers hectomètres, la course est très rapide mais le peloton reste groupé. Personne n’arrive à s’extirper et dans un deuxième temps, la course semble se calmer. Accalmis de courte durée, des coureurs sont lâchés et des attaques fusent en tête.

Après une vingtaine de kilomètres, sept coureurs sortent du peloton. Ce groupe est composé Cyril GAUTIER (AG2R La Mondiale), Simone STERBINI (Bardiani-CSF), Nicolas EDET (Cofidis), Romain SICARD (Direct Energie), Thomas DEGAND (Wanty-Groupe Gobert), Garikoitz BRAVO OIARBIDE (Euskadi Basque Country-Murias) et Julien ANTOMARCHI (Roubaix-Lille Métropole). Derrière, Grégory HABEAUX (WB-Veranclassic-Aqua Protect), Philipp WALSLEBEN(Beobank-Corendon), Flavien DASSONVILLE et Jérémy BESCOND (HP BTP-Auber 93) sortent en contre et tente de revenir sur le groupe de tête. A l’avant, Simone STERBINI (Bardiani-CSF) éprouve les plus grandes difficultés à suivre et est maintenant distancé du groupe d’échappés.

Le peloton ressent le besoin de souffler, il ralentit et les distancés, de la première heure, peuvent réintégrer ce dernier. A la borne kilométrique 160, la jonction est faite par les quatre poursuivants qui rejoignent les six hommes de tête. L’écart, avec le peloton, oscille autour des quatre minutes. Derrière, les coéquipiers d’Elie GESBERT assurent un tempo régulier pour stabiliser l’écart car l'échappée ne présente pas de danger imminent pour son maillot jaune de leader.

A 72 km de l’arrivée, l’écart est toujours stable et les coureurs vont maintenant descendre vers le premier passage sur la ligne d'arrivée et réaliser un circuit final de 21,5 km, à trois reprises, avec la côte des Géants (6,3 km à 3,88%). L’équipe Fortuneo Oscaro emmène toujours le peloton et l’équipe AG2R-la-Mondiale attend patiemment. Sous l'impulsion des Bardiani-CSF, le peloton accélère au deuxième passage sur la ligne. De nombreux coureurs sont maintenant distancés à la faveur de ce rythme soutenuet petit à petit, les hommes de tête perdent du terrain.

Devant, Jérémy Bescond tente de sortir, à l’entame du dernier tour mais il est repris par ses camarades d’échappée. Le peloton est toujours pointé à 2 minutes de retard. Le vainqueur de l'étape d'aujourd'hui devrait être dans les 7 coureurs de tête. AG2R la Mondiale accélère en tête du peloton pour essayer de déstabiliser le leader de la course. Toutefois, les hommes de têtes ne sont pas repris et le sprint va être lancé sur une arrivée difficile .Cyril GAUTIER finit en costaud et il devance Thomas DEGAND. Nicolas EDET complète le podium.

Au classement général, Elie GESBERT (Fortuneo-Oscaro) conserve la tête. Alexis VUILLERMOZ (AG2R La Mondiale) et Francesco GAVAZZI (Androni-Sidermec-Bottecchia) sont toujours respectivement deux et trois.

Matthieu Landreau

Elie Gesbert (Fortuneo-oscaro)

« Aujourd’hui j’ai essayé de prendre la roue de Vuillermoz car 4 secondes nous séparent et on ne sait pas ce qui peut se passer. Je suis resté attentif et je suis optimiste. Ça allait très bien aujourd’hui, j’ai su répondre et j’ai montré que j’étais le maillot jaune. La conservation du maillot est importante. »

Cyril Gautier (AG2R la Mondiale)

« C’était un beau final, l’équipe a bien travaillé sur ce tour comme le prouve la victoire d’Alexis hier. J’ai pu aller décrocher cette victoire grâce à l’équipe mais ça a été dur, j’ai tout donné. J’avais déjà gagné sur le Tour. »

Julien Antomarchi (Roubaix Lille Métropole)

« On est sortis et j’étais optimiste, j’ai saisi ma chance, mais c’était très dur aujourd’hui. Je voulais faire quelque chose, gagner une victoire d’étape. En plus, le tour a mal commencé pour moi avec une chute. Aujourd’hui je suis déçu de ne pas avoir gagné ! »

Propos recueillis par Claire Sicard.

Partenaire principal du Tour du Limousin

REGIONNOUVELLEAQUITAINE

Nous suivre sur Twitter

Nous suivre sur Facebook