Anthony Roux min

Anthony Roux (Groupama-FDJ) remporte au sprint la première étape, et il prend par la même occasion le maillot de leader. Il devance Francesco GAVAZZI (ANDRONI GIOCATTOLI-SIDERMEC) et Jeroen MEIJERS (ROOMPOT) complète le podium.

Les 133 coureurs attendus au départ se sont bien présentés à St-Just-le-Martel pour prendre la route de Bonnat. Lors des premiers hectomètres, la course est très rapide et le peloton reste groupé. Le temps est très ensoleillé en ce début d’étape et les premières attaques ne tardent pas à arriver et plusieurs coureurs tentent de s’extirper du peloton. Malgré des routes sinueuses favorables aux échappés, le peloton contrôle sous l’action de l’équipe (Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini). Quelques coureurs ont du mal à suivre le rythme et les premiers abandons sont à déplorer.

La première heure de course est courue à 41,8 km/h de moyenne. A la borne kilométrique 42, deux hommes s’extirpent du peloton. Anthony PEREZ (Cofidis) et Perrig QUÉMENEUR (Direct Energie) prennent vite une quarantaine seconde d’avance et ils sont rejoints par Angel MADRAZO RUIZ (Delko Marseille-Provence KTM). Les trois hommes unissent leurs efforts et leur écart culmine à trois minutes d’avance sur le peloton à 70 km de l’arrivée.

En tête du peloton, l’équipe de Marco CANOLA (Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini) assure un tempo régulier et garde les échappés sous contrôle. Dix kilomètres plus tard, l’équipe (Vital Concept) vient prêter main forte. Les hommes de têtes vont jouer au chat et à la souris avec le peloton en modulant leur allure au gré de l’écart.

A 20 km de l’arrivée, l’échappée ne possède plus qu’une minute d’avance et le sort de cette dernière ne fait guère de doute. Les hommes intéressés par le classement général commencent à se replacer dans les premières positions du peloton. Le bras de fer est maintenant lancé et seul Perrig QUÉMENEUR (Direct Energie) continue à faire le forcing à 10 km de l’arrivée. Toutefois, le regroupement est effectif et l’arrivée va se jouer au sprint.

Les deux derniers kilomètres sont en montée et les attaques fusent. Benoît COSNEFROY (AG2R) lance son sprint à 500m de la ligne mais il semble trop juste. Le champion de France Anthony Roux (Groupama – FDJ) est très bien placé et attend son heure pour déborder tous ses concurrents et remporte la première étape avec une grande facilité. Il devance Francesco GAVAZZI (ANDRONI GIOCATTOLI-SIDERMEC) et Jeroen MEIJERS (ROOMPOT) complète le podium. Anthony ROUX prend le maillot jaune de leader.

Matthieu LANDREAU

Retrouvez les classements de la première étape du 51ème Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine :

Interviews

- Anthony Roux (Groupama - FDJ)

"Je suis très content d'avoir gagné, je me sentais bien. Ce maillot tricolore me donne des ailes et c'est vraiment une surprise aujourd'hui car je n'ai pas beaucoup fait d'entrainements. Je m'étonne moi-même ! Les trois dernières bornes étaient difficiles, mais Benoît (Cosnefroy) a attaqué et a cassé le sprint ce qui m'a permis de gagner. Demain, je vais prendre du plaisir."

- Perrig Quemeneur (Team Direct Energie) 

"Aujourd'hui a été une grosse journée, il faisait chaud et c'était usant. On savait qu'on irait pas jusqu'au bout, que ça allait être compliqué, mais j'ai pris du plaisir. Avec Anthony (Perez) on a essayé de resister, Madrazzo était un peu moins bien. L'étape était dure mais on a essayé quand même."

Propos recueillis par Claire Sicard

Partenaire principal du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine

REGIONNOUVELLEAQUITAINE

Nous suivre sur Twitter

Nous suivre sur Facebook