Arrivée EDET

Nicolas EDET (Cofidis) remporte la troisième étape en costaud. Il devance Davide BALLERINI (Androni Giocattoli - Sidermec) et Fabien GRELLIER (Direct Energie). Nicolas EDET(Cofidis Solutions Crédits) s’empare du maillot jaune du leader devant Marco CANOLA (Nippo - Vini Fantini - Europa Ovini) et Anthony ROUX (Groupama-FDJ).

C’est sous un ciel menaçant et après de gros orages que s'élancent les 121 rescapés du Tour du Limousin 6 Nouvelle-Aquitaine pour cette troisième étape exclusivement Corrézienne. Deux non-partants sont à recenser ce matin Samuel DUMOULIN (AG2R La Mondiale) et Andrea PASQUALON (Wanty-Groupe Gobert). Dès le kilomètre 5, Davide BALLERINI (Androni Giocattoli - Sidermec) obtient le titre honorifique de premier attaquant de la journée. Mais ce dernier est vite ramené à la raison. Lors des premiers hectomètres, la course est très rapide et le peloton est très étiré. Personne n’arrive à s’extirper et dans un deuxième temps, la course semble se calmer. Accalmis de courte durée, des coureurs sont lâchés et des attaques fusent en tête.

L’équipe Nippo - Vini Fantini - Europa Ovini cadenasse la course et attend le premier sprint intermédiaire pour placer Marco CANOLA dans les meilleures dispositions pour les premières bonifications de la journée. A la borne kilométrique 25, c’est chose faite, le coureur Italien prend trois secondes et devient virtuellement leader de la course. En tête de peloton, les choses sérieuses reprennent. Un des animateurs de la vieille Benoit COSNEFROY (AG2R) va tenter de sortir de nouveau. Mais rien n’y fait, le peloton n’est pas enclin à le laisser partir.

Lors de la traversée de la localité de Montaignac-Saint-Hippolyte, une échappée de huit coureurs se dessine et cela semble être le bon coup du jour. Alexandre GENIEZ (AG2R La Mondiale), Marco FRAPPORTI (Androni Giocattoli - Sidermec), Justin OIEN (Caja Rural - Seguros RGA), Romain COMBAUD (Delko Marseille Provence KTM), Paul OURSELIN (Direct Energie), Martijn BUDDING (Roompot - Nederlandse Loterij), Florian VACHON (Team Fortuneo - Samsic) et Jérémy CABOT (Roubaix Lille Métropole) font partie de de cette échappée. Bientôt, ils sont rejoints par Emmanuel MORIN (Cofidis Solutions Crédits) et Tanguy TURGIS (Vital Concept Cycling Club) partis à contre temps. Le groupe de tête possède plus de quatre minutes d’avance à 110 km de l’arrivée. Le statut quo va perdurer pendant plus d’une heure.

A 55 km de l’arrivée, l'équipe Nippo - Vini Fantini - Europa Ovini ne veut plus assurer seule la poursuite. L'écart bondit à 3'50". L'équipe Saint-Michel - Auber 93 semble vouloir assurer à leur tour la poursuite. Puis la formation Wanty - Groupe Gobert vient prêter main-forte en tête du peloton. L’écart commence à diminuer et devant, l'échappée commence à se désunir : certains coureurs sautent plusieurs relais et provoquent l'agacement des autres. A 30 km de l’arrivée, l’écart descend sous les deux minutes.

A la faveur de la cote de la Tour de Masseret, Alexandre GENIEZ accélère et assure un tempo très élevé. En tête du peloton, Nicolas EDET fait le forcing et fait exploser le peloton. Les échappés n’ont plus qu’une trentaine de secondes d’avance. Plusieurs coureurs dont Lilian CALMEJANE (Direct Energie) et Nicolas EDET sortent du peloton et font la jonction avec la tête à 10 km de l’arrivée. Le peloton est à trente secondes mais ne pourra pas rentrer sur les hommes de tête.

En tête, Fabien GRELLIER (Direct Energie) tente de sortir à 4 km de l’arrivée puis il est rejoint par Davide BALLERINI. Les deux coureurs font un petit écart mais se regardent dans la dernière ascension. Derrière, le groupe de contre semble battu. Toutefois, Nicolas EDET qui avait bien dosé son effort à 700m de l’arrivée attaque, rattrape les deux hommes de têtes et s’impose à UZERCHE. Le coureur français prend par la même occasion le maillot jaune de leader.

Matthieu LANDREAU

Retrouvez les classements complets de la 3ème étape du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine :

Interviews 

 

- Nicolas EDET (Cofidis Solutions Crédits)

"C'est incroyable ! Hier j'étais super bien mais déçu du scénario, car on avait les bonnes jambes avec Anthony (Perez). Aujourd'hui on voulait se racheter mais c'était une course longue. Je me suis dit qu'il ne fallait pas que j'attende le final pour me faire piéger. Finalement si je tente rien, demain je suis à Limoges et je rentre sans rien. Maintenant je suis pressé de monter sur le podium et de savourer car je suis heureux ! Je suis souvent placé, mais pas gagnant donc c'est une récompense pour mes efforts. Même si ce n'est "que" le Tour du Limousin, c'est une victoire importante, je ne pensais pas au maillot jaune, mais désormais il faut le ramener jusqu'à Limoges."

-Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale)

"Aujourd'hui ça s'est bien passé, j'avais de bonnes sensations, et j'esperais aller chercher l'étape, mais ça roulait beaucoup derrière, le peloton est revenu sur nous. Mon équipe voulait jouer la vicoire d'étape mais on a été trop court."

Propos recueillis par Claire Sicard

Partenaire principal du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine

REGIONNOUVELLEAQUITAINE

Nous suivre sur Twitter

Nous suivre sur Facebook