Sous la chaleur et la ferveur du public corrézien, c’est Jasper Philipsen (UAE Team Emirates) qui s’adjuge la 3ème étape du 53ème Tour du Limousin – Nouvelle-Aquitaine entre Ussac et Chamberet.

Comme les jours précédents, des attaques se faisaient sentir dès les premiers hectomètres de course et les débuts étaient si rapides que le peloton se cassait en deux. C’est le moment choisi par Delio Fernandez Cruz (Nippo Delko One Provence), Martin Alexander Salmon (Team Sunweb), Anthony Delaplace (Team Arkéa Samsic) et Ibon Ruiz Sedano (Equipo Kern Pharma) pour placer une accélération et s’extirper du peloton. Très vite rejoints par Danny Van Poppel (Circus Wanty Gobert), les cinq hommes de tête creusaient l’écart jusqu’à 5’. Au premier sprint intermédiaire c’est le Français Anthony Delaplace qui passait en tête. Puis au GPM des Monédières c’est l’Allemand Martin Alexander Salmon qui tirait son épingle du jeu et passait la côte le premier, là-même où se disputaient les Bols d’or des Monédières qui avait vu triompher de grands champions.

Au second sprint intermédiaire, c’est encore Delaplace qui grattait des points, puis le coureur de la formation Arkéa Samsic se relevait. Dans la redoutée côte de la Vaysse, c’est encore une fois l’Allemand Salmon qui se distinguait en passant en tête. Derrière lui, c’est le coureur de la Nippo Delko One Provence, Delio Fernandez Cruz, qui faisait le nécessaire pour conserver le maillot de meilleur grimpeur qu’il avait porté à l’issue de la première étape.

En tête de peloton l’équipe du leader Joel Suter (Bingoal WB) imposait le rythme pour ne pas trop perdre de temps sur les échappés. Des coureurs de UAE Team Emirates venaient se greffer aux avant-gardes, tout comme la Cofidis. Les coureurs empruntaient des routes sinueuses et étroites alors que l’écart était stable à 5’.

Le peloton poussait encore pour rentrer sur les échappés mais ces derniers conservaient leur écart sur les routes de la Corrèze. L’allure du peloton augmentait nettement, ce qui faisait, un temps, tomber l’écart avec la tête de course. Petit à petit le chemin se faisait pour le peloton qui arrivait à faire passer le temps d’avance du quatuor à 3’. Le peloton continuait d’accentuer son effort avec en tête l’équipe AG2R la Mondiale qui amenait Geoffrey Bouchard. Le relais était appuyé pour les coureurs de l’équipe française alors qu’à l’avant, Martin Alexander Salmon chutait et se relevait, il restait un temps en attente de sa voiture pour avoir un nouveau vélo. L’écart s’amoindrissait drastiquement passant sous la minute.

Après avoir fait toute la course devant, les échappés étaient repris par le peloton amené par AG2R la Mondiale. Seul Delio Fernandez Cruz continuait son effort, le coureur de la formation Nippo Delko One Provence, voyait pourtant revenir très vite sur lui le peloton.

À moins de 15 minutes de l’arrivée, des attaques se répétaient comme celle de Simon Guglielmi (Groupama-FDJ) ou Luca Wackermann (Vini Zabu’ KTM), vainqueur de la première étape de ce Tour du Limousin Nouvelle-Aquitaine. Quatre hommes arrivaient à se distinguer, Jake Stewart (Groupama-FDJ), Rui Costa (UAE Team Emirates), Connor Swift (Team Arkéa Samsic) et Michael Storer (Team Sunweb), mais rapidement le peloton revenait.

Quelques coureurs s’échappaient pourtant c’est bien un peloton groupé mais diminué qui arrivait à Chamberet. Le Belge Jasper Philipsen passait la ligne en premier, offrant une seconde victoire à son équipe UAE Team Emirates.

L’Italien Luca Wackermann reprend le maillot jaune de leader.

Claire Sicard

Partenaire principal du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine

Nous suivre sur Twitter

Nous suivre sur Facebook