IMG 2687

COLBRELLI (BARDIANI CSF) remporte la troisième étape. Il devance Jesus Herrada Lopez (MOVISTAR TEAM) et Carlos BARBERO (CAJA RURAL-SEGUROS RGA). Joey ROSSKOPF (BMC RACING TEAM) conserve le maillot jaune de leader devant Hubert DUPONT (AG2R LA MONDIALE) et Nicolas EDET (COFIDIS SOLUTIONS CREDITS).

A la différence des jours précédents, c’est sous un ciel plutôt nuageux que s'élancent les 155 rescapés du Tour du Limousin et deux non-partants sont à recenser ce matin. L'étape corrézienne de ce Tour du Limousin ne semble pas bénéficier des mêmes conditions météo que les jours précédents. Au Lonzac, lieu de départ de cette étape, les routes sont humides et de fort risques d'averse sont aussi prévus pour cet après-midi, pour relier Liginiac.

Le début de course est très agité mais il faut attendre 10 km avant que les premiers coureurs arrivent à s’extirper du peloton. Toutefois tout le monde se regroupe assez vite. Les premiers lâchés sont à noter sur ce début d’étape rapide. A 160 km de l’arrivée, de nouvelles accélérations émaillent la tête de course et des cassures se produisent. Le peloton est en file indienne et le rythme est très élevé. Jusqu’au sommet de la côte de Bos (8,4 km à 2,7 %), plusieurs hommes tentent de sortir, sans succès. Dans la descente, Bryan COQUARD (DIRECT ENERGIE) est victime d’une chute et doit abandonner.

La situation de la course est après 42 km parcourus, un groupe d'une trentaine de coureurs (dont le maillot Jaune Joey ROSSKOPF) en tête suivi par deux groupes d'environ 40-45 coureurs chacun puis un gruppetto d'un peu plus de 20 coureurs. 41,900 km sont couverts dans la première heure de course. Le peloton fait le forcing et personne n’arrive à se détacher.

A la borne kilométrique 60, un groupe d’une quinzaine de coureurs se détache puis l’échappé perd des unités. Finalement, huit coureurs composent le groupe de tête. Matteo BUSATO (WILIER-SOUTHEAST), Jérémy ROY (FDJ), Julien EL FARÈS (DELKO-MARSEILLE-PROVENCE-KTM), Marc SOLER (MOVISTAR TEAM), Cyril LEMOINE (COFIDIS SOLUTIONS CREDIT), Julien ANTOMARCHI (ROUBAIX METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE), Yoann BARBAS (ARMÉE DE TERRE) et Anthony MALDONADO (HP BTP-AUBER 93) vont posséder jusqu’à 1'40'' d’avance, à 100km de l’arrivée, sur un peloton regroupé.

Le peloton emmené par les BMC, équipe du leader, essaie de réduire l’écart. Mais ces derniers laissent finalement filer et le groupe de tête reprend un peu d’air avec 2'20" à 73 km de l’arrivée. A 24 km de l’arrivée, les huit fuyards n’ont plus que 50’’ d’avance. Le groupe de tête commence à perdre des unités jusqu’à ce que Marc Soler  (MOVISTAR TEAM) se retrouve seul en tête. Cependant, le regroupement est effectif à 3 km.
Le dernier kilomètre arrive et la victoire va se jouer au sprint. C’est à ce moment-là que Sonny COLBRELLI pointe le bout de son nez et passe la ligne en tête devant Jesus Herrada Lopez, comme un air de déjà vu... Carlos BARBERO complète le podium. Au niveau du classement général, Joey ROSSKOPF conserve son maillot de leader.

Matthieu Landreau

 

Réactions du vainqueur de cette troisième étape :

"C'était une étape difficile parce que la vitesse moyenne était très élevée et puis le final était très rapide et mon équipe m'a bien amené pour le sprint. C'était très véloce et dure et la vitesse très élevée dans le dernier kilomètre. C'est une importante victoire, pour le classement final nous verrons car il reste une étape qui va être très rapide."

Propos recueillis par Claire Sicard

 

 

Partenaire principal du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine

REGIONNOUVELLEAQUITAINE

Nous suivre sur Twitter

Nous suivre sur Facebook